Règles de conduite à l’étranger et assurance auto

Bien que l’Europe tente d’uniformiser les règles de conduites d’un pays à l’autre, des différences sont encore présentes. Il est intéressant d’en avoir connaissance afin d’éviter les ennuis aux détours de nos routes de vacances. Faute de pouvoir énumérer toutes les différences, en voici quelques principes :

  • Validité permis de conduireAu niveau du permis de conduire,  c’est le principe de la reconnaissance mutuelle qui prévaut. Avec un permis de conduire valide, il y a possibilité de circuler librement dans les autres pays européens.
  • Assurance : la RC (resposabilité civile), dont la carte verte constitue la preuve, est valable pour toute l’Union Européenne ainsi que pour d’autres Etats tels que la Turquie, la Roumanie. Pour d’autres destinations plus « exotiques », il est préférable de contacter son assureur pour être certain d’être couvert par votre assurance dans le pays convoité.
  • Autre conducteur : si le conducteur n’est pas le propriétaire du véhicule et que le propriétaire du dit véhicule ne se trouve pas à bord, le conducteur devra pouvoir présenter un document prouvant qu’il a le droit de détenir le véhicule (attestation signée par le propriétaire par exemple).

Certaines règles font l’unanimité dans les 25 pays d’Europe :

  • l’obligation de porter la ceinture de sécurité ;
  • interdiction de téléphoner en conduisant sans un système « mains-libres » appropriés (la plupart des pays ont adopté une législation spécifique à cet égard) ;
  • interdiction de conduire sous influence d’alcool.  Le taux maximum autorisé est le plus souvent de 0,5 g par litre de sang, sauf au Luxembourg et au Royaume-uni où il est de 0,8 g/l. Pour les conducteurs débutants, ce seuil est parfois encore abaissé.

Avant de prendre la route, mieux vaut connaître les règles de circulation des pays traversés en ce qui concerne :

  • Règles de conduitel’âge minimum pour conduire une voiture ;
  • la signalisation routière;
  • la vitesse maximum autorisée (varie selon les pays en fonction du type de route, mais aussi des circonstances, en cas de pluie par exemple);
  • le taux d’alcoolémie autorisé;
  • l’équipement minimum obligatoire dans la voiture (certains pays imposent par exemple une veste réfléchissante à bord du véhicule);
  • l’usage des feux de croisement en plein jour;
  • les conditions d’utilisation des autoroutes (gratuites, avec vignette, avec péage).

Si vous vous êtres rendu coupable d’une infraction à l’étranger, sachez que le système d’amendes varie considérablement d’un pays à l’autre.